Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

David Stuart

Super.

Vous avez, déjà :

  • Identifié un objectif à atteindre.
  • Vous êtes sûr qu’il est réaliste, faisable, pas trop « grand ».
  • Vous nous avez dit que vous êtes assez confiant que vous pouvez parvenir à ce but. (Il ne s’agît pas d’une « promesse », c’est simplement une direction à suivre).
  • Vous avez exprimé qu’il est important pour vous.
  • Ensuite, vous avez identifié les moments de la semaine où vous êtes le plus vulnérable à consommer des drogues, savoir ça est très utile. Maintenant, vous avez une préparation supérieure pour ces moments. Ajoutez des activités à votre agenda, restez occupé ; ne vous laissez pas prendre désœuvré et ennuyé. Si vous pouvez, demandez à un bon ami de vous soutenir, c’est toujours mieux que de le faire tout seul.
  • Vous avez reconnu ce que vous pouvez faire différemment quand les envies reviennent. Il est important que vous vous rendiez compte que vous n’êtes pas une victime de ces désirs ; il y a des choses que vous pouvez accomplir pour les faire disparaître. Pratiquez-les. Devenez bon à ça. Il vous en faudra beaucoup pour avancer.

Voilà, vous avez votre propre plan d’action.


Si vous pouvez, faites savoir à un bon ami que vous tâchez de faire ces changements. Le faire tout seul n’est jamais aussi favorable que d’avoir l’appui de ton meilleur copain. Partager cette vulnérabilité avec quelqu’un d’autre peut être difficile, mais n’ayez pas honte. Ce que vous faites maintenant c’est remarquable et courageux, vous devriez être fier de votre effort.


Soit que vous réussissez ou pas, vous avez maintenant une caisse à outils pour vous aider. Parfois il s’agit d’essais et d’erreurs ; on n’a pas toujours du succès dans la première tentative. N'abandonnez pas. Continuez de tenter.


Choisissez un cible réaliste, travaillez pour y parvenir. Devenez meilleur à identifier vos moments de faiblesse, et pratiquez vos techniques pour contrôler vos envies. Vous allez y arriver. Vous allez améliorer à chaque fois.


Et quand vous atteignez votre objectif… félicitez-vous. C’est important. Si vous n’avez pas de succès… félicitez-vous d’avoir essayé. Ne vous flagellez pas. Il y a toujours une raison explicable qui fait que vous aviez du mal à réussir. La vie gay, le sexe gay sont compliqués, vous n’êtes pas seul. Alors, soyez indulgent, vous n’avez qu’à commencer un nouveau plan d’action, avec un sourire, et foi en vous-même.

0